Rupture du pont thermique dans la menuiserie en aluminium

La menuiserie en aluminium est un matériau résistant et très adapté aux zones chaudes et humides.
Ce sont des éléments constructifs composés de profils et ferrures qui facilitent l’installation de fermetures. Le choix correct du système sera basé sur les dimensions de la fermeture, le type d’ouverture souhaité en fonction de l’intégration avec la façade et les caractéristiques techniques qui s’adaptent à l’enveloppe désirée.

La ferrure à installer avec les profils doit être adaptée au système de charpente choisi.

Le marché offre une grande quantité de possibilités esthétiques. Ceci va de pair avec les différents systèmes en aluminium qui nous offrent une variété de possibilités dans la réalisation de fermetures qui répondent à nos besoins intérieurs et extérieurs.

Rupture de pont thermique (RPT) dans la menuiserie en aluminium

Il existe beaucoup de points faibles dans la fermeture d’un bâtiment dans lesquels nous perdons le système de confort imposé par le Code technique du bâtiment (CTE). Les ponts thermiques doivent être traités de manière à ce que les résultats de l’isolation soient adéquats. C’est là qu’apparaissent les solutions à rupture de pont thermique.

Dans la menuiserie en aluminium, elle est obtenue par l’incorporation d’un élément non conducteur qui isole l’intérieur de l’extérieur. Cette pièce doit être similaire en termes de rigidité du matériau à celle de l’aluminium.

Les solutions retenues pour la rupture du pont thermique seront conformes à la CTE même dans des conditions difficiles:

  • L’économie d’énergie du bâtiment. Le faible coefficient de transmission thermique des systèmes de menuiserie en aluminium les rend fondamentaux pour l’économie d’énergie.
  • Ils sont utilisés dans l’isolation thermique et acoustique. Le matériau produit une discontinuité dans la transmission de la température entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. Cela signifie une diminution de perte de chaleur, donc une diminution de la consommation d’énergie.
  • La suppression du risque de condensations dans le profil intérieur. L’élément responsable de la rupture thermique augmente la température de surface du profil intérieur. Cela réduit l’apparition de la rosée sur l’aluminium et des condensations sur le verre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.